Mort à terre ?

– Idole altière.

Momie close ?

– Vie ouverte.

Orgueil de la flore

Grand prêtre des cieux ?

– Mille-pattes invertébré

Sectateur vorace de la terre.

Hermès des carrefours

Repère du voyageur ?

– Deux galères en partance

Sur les eaux qui moutonnent.

Saveur de sel et de résine

Sous les reflets d’une verrière.

Orgueil du phallus dressé ?

– Matrice de sève.

Exposée, mutilée ?

– Révélée.

 

Publicités

Une réflexion sur “Paradoxal pin de Penone Gisant évidé de ses entrailles Fendu de toute sa hauteur (Agnès Adda)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s