Marche marche marche

Un pied qui passe devant l’autre et recommence

Passe passe passe

_  Si seulement j’avais su ce qu’aujourd’hui j e sais 40 années plus tôt

dit le pied droit à l’autre

_  Aurais-tu mieux dansé couru nagé sauté

lui répond le pied gauche

_  Je t’aurais redressé affermi soutenu je t’aurais entraîné dans des randonnées folles  je t’aurais

_   Basta rétorque l’autre,  j’ai bien assez peiné pour me représenter d’autres efforts encor

Quoi sert de regretter  agrippe bien la terre  galope  va le trot  ne joue pas mon sauveur

Pied droit se sent meurtri

Veut punir le prêcheur

Bien sûr heurte une pierre

Le corps entier s’affale   on l’aura deviné

Et Pied gauche de rire

Et de se reposer

Tandis qu’entortillé

Pied droit geint et soupire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s