Rouge-sourire

Je suis là, perplexe, devant toutes ces choses. Que choisir ?

Soudain :

– Vous cherchez quoi ?

Je sursaute. Est-ce que je sais ce que je cherche ?

Sait-on jamais ce qu’on recherche ?

La femme me prend le bras, désigne l’étalage des trucs devant moi :

– Rouge carmin ? Rouge cerise ? Rouge tomate ? Rouge écarlate ?

Je frisonne, trop de rouge !

J’ai peur qu’elle me propose « Rouge vampire », je l’arrête.

Je secoue la tête.

Je balbutie :

– Je préfèrerais pas… Je préférerais un rose…

–  Ça ne vous irait pas ! Il vous faut un rouge baiser !

Elle trace un trait très rouge sur mon poignet.

Je refuse, je ne veux pas confondre mordre et embrasser.

– Ce n’est pas pour moi, je lui dis, c’est pour quelqu’un de délicat.

Elle me tend un tube, beaucoup moins rouge :

– Alors prenez ça : rouge tendre.

Elle dessine un sourire, rouge tendre, sur ma main.

Je regarde : un rouge très doux, presque rose, un rouge-sourire.

Je dis oui. Soulagée d’avoir enfin choisi.

Et je repars, pas tout à fait tranquille :

Est-ce qu’on aura envie de m’embrasser avec ce rouge-là ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s