A-Alors ?
B- ben..
A- on sait pas encore ?
B- pas tout à fait
A- ah !.. ;
B- ouais…
A- et tu l’as dit ?
B- chais pas
A- comment ça ?
B- j’hésite
A- ah ! oui…et ?…
B- non…enfin…euh..
A- zut alors !…
B- (offusqué) mais enfin, tu me connais !
A- Euh, oui.. tu sais, on dit que…(désabusé) après tout ! tout le monde s‘en doute..
B- (péremptoire) certes, mais quand même..(décidé) je préfère encore garder le secret
A- Ben..(dépité) c’est pas la peine d’en parler alors
B- si justement( sûr de lui) il faut le dire
A- dire quoi !
B- que c’est un secret
A- (en colère) alors, il faut le dire ou non ?
B- quoi ?
A- (excédé)le se-cret
B- non
A- (par devers lui) si c’est secret, normal, faut pas que ça se sache
B- (très énervé) tu le fais exprès, tu piges rien ! si il faut faire savoir que c’est secret
A- (pleurnichant) Mais tu viens de me dire que…
B- (docte) que rien ne doit transpirer mais qu’il faut faire savoir que c’est un secret
A- (compréhensif mais inquiet) AH ça va faire jaser
B- (tout content) voilà ! et tweeter surtout
A -persifleur)s’il n’y a rien à dire..
B- (évident) justement !
A- (admiratif)Aaaahh !je commence à comprendre
B- ouf !(compatissant) ton sens des affaires s’étiole, serais-tu souffrant ?
A- (précipitemment) ben non voyons c’est bien joué
B- oui,(sérieux) ca va faire de sacrées économies de pub, les twiters vont s’en
charger
A- (admiratif) t’es un chef !
B- t(hautain) u crois avoir affaire à qui ?
A-(reconnaissant) à un grand professionnel de la com.
B- tu le savais pas déjà ?c’est pas un scoop pourtant !
A- ca va, je plaisantais bon alors..tu me le dis ?

B- quoi ?
A- ben..ce qui faut pas dire,comment veux-tu que je garde le secret si je ne l’ai pas ?
B- (affligé) t’as rien compris
A- quoi ?
B- c’est toi qui me l’as donné
A- quand ?
B- je ne sais plus
A-(esclaffé)tu sa-vais !!
B- ben..
A-je me souviens plus bien de ce que je t’ai dit, rappelle le moi ?
B- chutt..c’est un secret
A-(gêné) ça va, allez, dis moi
B-(exédé, pique une colère) non ca va pas, tu crois que je vais m’emcombrer d’un
incapable comme toi qui sait même pas ce qu’il dit, la porte est là, la RH t’attend et
au cas ou ça te reviendrait, TA GUEULE !..

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s