Les grecs se représentaient l’oubli sous la forme d’un fleuve, le Léthé, qui était aussi une puissante divinité. Depuis Homère, le thème de l’oubli a nourri la culture de l’occident, inspirant poètes, romanciers et philosophes. Source de péchés pour Saint Augustin qui se reprochait  « son crime d’oubli  de Dieu »  il fut une règle d’hygiène mentale pour Rabelais et Montaigne et une condition de l’intelligence pour les hommes des lumières.
Plus récemment, les œuvres de Modiano, entre autres, associent le thème de l’oubli à la mémoire, aux souvenirs, aux traces.

Sans vouloir développer une réflexion historique, philosophique, psychologique, ou anthropologique, ce qui n’est pas l’objet de cette introduction, on ne peut pas ne pas lier l’oubli et la mémoire, qui se construit contre l’oubli et avec lui.

On pourrait également s’interroger sur les liens entre l’oubli, l’effacement, la dissimulation, la disparition, le déni.

Pour conclure cette brève introduction, je souhaitais indiquer le thème de la magnifique exposition qui a eu lieu en 2014 au centre Pompidou « L’oubli, le souvenir, la réminiscence ».
Un des axes de l’exposition s’intitulait « Allégorie d’oubli », reprenant les mots de Marcel Duchamp, griffonné sur un bout de papier.

Affiché à l’entrée de l’exposition, le précieux papier a été sauvé de l’oubli.

Voici maintenant les références des différentes contributions de la soirée :

– Nicole a écrit et lu Le nom qui fuit (à lire sur le blog)

– Stan Dell a écrit et lu Simple oubli (à lire sur le blog)

– Mireille a écrit et lu Léthé (à lire sur le blog)

– Agnès Adda a écrit et lu L’échelonnement du passé et Saisons d’un deuil (A lire sur le blog)

– Françoise a écrit et lu A l’oreille de la souris ou l’oubli d’Ariane (à lire sur le blog)

– François a écrit et lu L’oubli et Dans l’oubli (à lire sur le blog)

– Isabelle a écrit et lu Mon regard, mon regret (à lire sur le blog)

– Svante a écrit et lu Obscurcissement (en attente de la réception du texte)

– Alain a écrit et lu Le grand oubli brûlant (en attente de la réception du texte)

– Jean-Marie a écrit et lu N’oubliez pas d’aller à l’école et Les bien assis (en attente de la réception du texte)

– Evelyne a écrit et lu Hier (en attente de la réception du texte)

Après cette soirée très riche en contributions, nous nous sommes donné rendez-vous le jeudi 10 décembre pour un nouveau BL dont le thème est Sang

Bon vent littéraire

François Minod

 

Publicités