Chers amis,

Le BL du 15 mai a encore connu un grand succès par le nombre de personnes et la qualité des contributions et des échanges.

Peut-être est-ce dû au thème de la soirée « le regard » qui est très riche par la diversité des acceptions que nous en avons. Lié à la perception et à la vision, il a également une connotation subjective : « le regard que je porte sur un tel ». Le thème du regard a été abordé par de très grands écrivains. Proust, Claude Simon, Julien Gracq,  par exemple ont, chacun à leur manière  parlé du regard.

N’ayant pas pris le temps d’une réflexion qui aurait permis d’introduire un peu plus ce vaste sujet, je propose maintenant d’indiquer  les  références des contributions faites au cours de cette soirée :

Nicole Goujon a présenté le chapitre X du dernier ouvrage de François Julien « De l’intime. Loin du bruyant amour. » (A lire sur le blog dans la rubrique « livre du mois »

Stan dell a lu un texte de sa composition « Au-delà de la ligne jaune » (A lire sur le blog).

Françoise Assus-Jutner a lu un texte de sa composition « Le regard Vol Air France 6C 14H2O » (A lire sur le blog),

Elle a également lu  un texte d’André Baine « le regard » Ed.José Corti.

– Patrick Aspe a lu un texte de sa composition « voir » (A lire sur le blog)

Il a également lu un extrait de « Noces à Tipaza »

– Catherine Seghers a lu un texte de Gogol « les soirées du hameau » extrait de l’ouvrage « Une terrible vengeance » (P.193).

– Sonia a lu un texte de Laurent Doucet (absent ce soir-là) « D’ostende » (A lire sur le blog)

– François Minod a lu une série de petits textes de sa composition (Des regards)

A lire sur le blog.

– Agnès Adda a lu des poèmes de sa composition que nous mettrons sur le blog lorsqu’ils nous seront parvenus

– Kader Rabia a lu un poème de sa composition (à lire sur le blog).

– Rached a lu « Loeil bleu » d’Appolinaire extrait de l’ouvrage « Le poète assassiné »

– Clément Lebot  a lu un texte de sa composition (Regards V2). A lire sur le blog.

Nicole Goujon a lu un texte de sa composition « Regardée ». A lire sur le blog.

Jocelyne Roudier a lu un extrait de « L’amant » de Marguerite Duras.

Jean Pascal Février a lu « Nous sommes tous des cannibales », extrait de « Tout à l’envers » de Claude Lévi-Strauss  (Le seuil 2103).

Voilà c’est fini pour aujourd’hui.

Gageons que nos regards puissent être perçus et pourquoi pas entendus  après cette avalanche de mots dits.

RV le mercredi 12 juin pour célébrer la beauté par les mots des  autres et de nous-mêmes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s