Pieta

 

 

Conjurer la dépouille.

L’auréoler de voiles

Et l’asseoir sur ses genoux.

Providence Sixtine

 

 

Répliques des nues éployées

Et des voilures célestes

Qu’anime le souffle des commencements

– Les voiles appliquées des Sibylles

Ecran, porte-voix

Esquif du pèlerin.

Le Songe de Titania

 

 

« S’éroder tout le jour, élaguer ses ombres », prétendait l’actrice

Pour chaque soir mettre les voiles

Sous les atours de la fée, de la bête.

 

Dom Juan, dernier appel

 

 

Séduisante alerte du ciel

Vrai faux-semblant

La parole voilée d’Elvire

Figée bientôt en étreinte de marbre.

Le visionnaire et la possédée

 

 

Sous couleur de voile

Le drapé voluptueux des extases

L’enveloppe aux replis vacants

Des présences invisibles ?

 

 

 

Devant l’urne, le linceul

 

 

 

Juste lever le voile sur notre mémoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s