T’as d’beaux yeux, tu sais,

Croisette sur la mer,

Croisette sur la piste

On se croise sans se voir,

On se voit sans histoires,

Le quai des brumes s’éteint,

C’est Gasby sans Gabin,

T’as d’beaux yeux, tu sais…

Réplique légendaire

D’un cinéma brumeux,

Non ce ne sont pas les yeux,

C’est une façon de voir,

Ou d’être vu c’est mieux.

Le regard, tout un art…

Docteur, pas le regard,

Pas le regard…

Supplique au bistouri,

De celle qui redoute,

Du temps, les plis

C’est une façon de voir,

Ou de dire sans doute.

Mystère de l’alchimie,

S’embrassent iris et cils,

S’éclairent le front, ici,

S’émane l’indicible,

S’embrase l’infini,

Puis le regard étreint,

Alors le quai s’éteint,

Et s’éloigne le destin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s