Vergissmeimicht , forgetmenot,

non je ne te forget  pas , je guette chaque signe de ton absence , chagrin qui s inscrit comme une vive brûlure , incandescence de braise –

Rien à voir avec le gentil myosotis, discret, odorant dont le bleu vivace se reflète dans le bleu du ciel,

Forgetmenot, quelle note me chantes-tu , quel chagrin me réserves-tu?

Mais, vois, là, écoute,

Vive surprise, étonnement joyeux, éclair de feu ,

Tu arrives, pétillant, étincelant, présent

 For ever!

Le 10 novembre 2015

Françoise Bernard

Publicités