A Moreno

Voile, le ou la ?

C’est le ou la ?

Je n’entends que le v , le v de voir, l’ouvroir de tes yeux,

Tu me tires vers la mer et les nuages parce que toi, tu voies au loin

autre chose, une voilure qu’un vent fait chavirer, très loin de la nature,

dont le mât battu par la toile est la seule réalité, une réalité qui bât,

secouée par rafales,

Mais le voile s’en mêle, et récrimine, effilochant le ciel par franges

Pour grillager le globe d’un regard enfoui personne pour cerner dehors le dedans,

juste dedans la signature d’une âme seule.

Je préfère l’eau à la volée, ce qu’il en reste, sous la tornade,

L’à-voile et ses bonds planétaires, hors-bord

De même au voile ensorceleur, les cercles de bois de l’armillaire,

quand le vent a tout ôté au mentir, l’enlèvement si l’envie se glisse

jusqu’au tissu nu des sans-secrets, à la chasuble

dont s’enveloppe Nature

Le sens enfoui est un leurre, une idée qu’on nous volerait pour dire

des choses intéressantes, il aurait, dit-on, plein d’affaires à dévoiler,

et cela lui ferait une mission d’agent double, qu’il recèlerait en lui

qui le grandirait d’importance, un quelque chose qu’il contiendrait,

un contenu

aussi profondément caché qu’un joyau dérobé

Et si le sens auquel on croit était cela-même, juste le mirage d’un contenu

L’indication d’un vide, d’une poche à dissimuler son vide,

Servant d’accroche à l’autre pour qu’il s’en mêle, mais de quoi ?`

Voiler dévoiler, c’est pareil, l’un et l’autre mentent à tour de rôle,

Usant des mots de vérité que le grec nous a légués

Je préfère le thorax des trimarans, à toile filante

coque penchée rasant la vague démontée, la voile des corsaires

à la pupille du monde [1], dont l’œil ceint de mystères raconte

une abyssale illusion, mirée sous cache

Je préfère l’embarcation fière faisant front, aux questions sur le sens

d’un quoi si profondément caché qu’il ne ressemble à rien,

l’iris bleu des vagues, au son voilé d’une profération faussaire

Antonia Soulez, le 27 septembre 015

[1] « Pupille du monde » : Kore kosmou, soit Isis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s