Voile

 

Ce qu’il aime, il le voile,

D un voile si léger, subtil, transparent

Qu’il semble se dévoiler.

Il s amuse des mots rusés

Qui laissent entrevoir une façade joyeuse, là où il y a abime, vertige, étourdissement !

Il sourit,

Un trou noir, voilé !

 

Voilette

 

Elle était si jolie …il ne savait l’aimer

Elle s est échappée, légère, souriante, sous  sa voilette, visage de l énigme

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s